Acerca de

NOTICE D'INFORMATION SUR LE TRAITEMENT DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL

VIDÉOSURVEILLANCE EN SURFACE DU SITE DU MUSÉE

 

Responsable du traitement :

Musée de l’Ardoise asbl

Haut-Martelange

Grand-Duché de Luxembourg

 

Contact : dataprotection@ardoise.lu

                                                                                                          

Finalités de la vidéosurveillance :

•                 sécuriser les accès au site pendant les heures de fermeture du Musée

•                 contribuer à la sécurité des personnes pénétrant sur le site (site dangereux présentant notamment un risque de chutes)

•                 détecter et identifier des comportements potentiellement suspects ou dangereux susceptibles de provoquer des accidents ou incidents

•                 déterminer avec précision l'origine d'un incident

•                 protéger les biens (installations, matériel, patrimoine culturel et historique), notamment en cas de départ d’incendie, de vol ou de vandalisme

•                 organiser et encadrer une évacuation rapide des personnes en cas d'incident

•                 pouvoir alerter en temps utile les services de secours, d'incendie ou des forces de l'ordre et faciliter leur intervention

 

Le Musée s’engage à ne pas utiliser les données collectées pour des finalités autres que celles indiquées ci-dessus.

 

 

Bases légales du traitement : article 6 (1) (f) du Règlement général sur la protection des données (RGPD) et, le cas échéant, article L 261-1 du code du travail. Les intérêts légitimes du responsable du traitement sont d’assurer la sécurité des personnes et de protéger les biens conformément aux exigences des autorités concernées (notamment Inspection du Travail et des Mines - ITM, Corps grand-ducal d’incendie et de secours - CGDIS).

Catégories de données traitées :

Images de vidéosurveillance

 

Personnes concernées :

Toutes les personnes accédant au site du Musée pendant les heures de fermeture

 

Source des données :

Caméras de détection thermique et caméras de haute résolution pour vérification en cas d’intrusion

 

Destinataires de données :

Destinataires internes : la direction et, en cas d’incident, le conseil d’administration

Destinataires externes : sous-traitants du Musée et, le cas échéant en cas d’incident, autorités compétentes (police grand-ducale, autorités judiciaires)

 

Durée de conservation :

Les enregistrements issus de la vidéosurveillance sont conservés pendant 8 jours calendrier avant d’être automatiquement effacés, sauf en cas d’intrusion avérée auquel cas les enregistrements peuvent être conservés pendant la période nécessaire pour déterminer la nature de l’incident et, le cas échéant, pour servir de preuve.

 

Droits des personnes concernées :

Chaque personne concernée par un traitement de ses données à caractère personnel a des droits en vertu du RGPD. Sous réserve des conditions du RGPD et sauf demande manifestement infondée ou abusive, ces droits sont les suivants :

  • un droit d’information en ce qui concerne le traitement en question, droit qui fait l’objet de la présente notice d’information,

  • un droit d’accès,

  • un droit de rectification en cas de données incomplètes ou incorrectes,

  • des droits d’opposition, d’effacement et/ou de limitation dans les cas définis par le RGPD, par exemple lorsque le traitement n’est plus fondé selon le RGPD,

  • un droit de réclamation en cas de traitement de données non conforme.

 

         N.B. La délégation du personnel, ou à défaut, les salariés concernés, ont également le droit, dans les 15 jours suivant l’information préalable, de soumettre une demande

        d’avis préalable relative à la conformité à la Commission nationale pour la protection des données (www.cnpd.lu).

 

Question ou réclamation sur le traitement de données :

Toute question ou réclamation concernant le traitement de données à caractère personnel peut être adressée à la direction du Musée de l’Ardoise : dataprotection@ardoise.lu

 

Si vous estimez, après avoir contacté la direction du Musée, que le traitement de données n’est pas conforme à la loi, vous avez le droit de saisir la Commission nationale pour la protection des données.

VIDÉOSURVEILLANCE - GALERIE SOUTERRAINE DU SITE DU MUSÉE

 

Responsable du traitement :

Musée de l’Ardoise asbl

Haut-Martelange

Grand-Duché de Luxembourg

 

Contact : dataprotection@ardoise.lu

 

Finalités de la vidéosurveillance :

- sécuriser les accès à la galerie souterraine du Musée

- contribuer à la sécurité du personnel et des visiteurs se trouvant dans la galerie souterraine

- détecter et identifier des comportements potentiellement suspects ou dangereux susceptibles de provoquer des accidents ou

incidents

- déterminer avec précision l'origine d'un incident

- protéger les biens (installations, matériel), notamment en cas de départ d’incendie

- organiser et encadrer une évacuation rapide des personnes en cas d'incident

- pouvoir alerter en temps utile les services de secours, d'incendie ou des forces de l'ordre et faciliter leur intervention

 

Le Musée s’engage à ne pas utiliser les données collectées pour des finalités autres que celles indiquées ci-dessus.

 

Bases légales du traitement : article 6 (1) (f) du Règlement général sur la protection des données (RGPD) et article L 261-1 du code du travail. Les intérêts légitimes du responsable du traitement sont d’assurer la sécurité des personnes et de protéger les accès à la galerie souterraine conformément aux exigences des autorités concernées (Inspection du travail et des Mines - ITM, Corps grand-ducal d’incendie et de secours - CGDIS).

 

Catégories de données traitées :

Vidéosurveillance : images

 

Personnes concernées :

Toutes les personnes accédant à la galerie souterraine : visiteurs, salariés, bénévoles et prestataires de services (fournitures et entretien)

Source des données :

Caméras installées dans la galerie souterraine

 

Destinataires de données :

Destinataires internes : personnel du Musée de l’Ardoise chargé du visionnage des images de vidéosurveillance pendant les heures d’ouverture, direction et, en cas d’incident, le conseil d’administration

Destinataires externes : sous-traitants du Musée et, le cas échéant en cas d’incident, services de secours, police, Inspection du Travail et des Mines (ITM), autorités judiciaires

 

Durée de conservation :

Les images de vidéosurveillance sont visionnées en direct, sur des écrans situés dans les bureaux du Musée de l’Ardoise, par le personnel du Musée chargé de la surveillance et de la sécurité des visiteurs de la galerie souterraine pendant les heures d’ouverture.

 

Des enregistrements issus de la vidéosurveillance sont conservés pendant 48 heures avant d’être automatiquement effacés, sauf en cas d’incident auquel cas les enregistrements sont conservés pendant la période nécessaire pour retracer l’origine de ce dernier et, le cas échéant, pour servir de preuve.

 

Droits des personnes concernées :

Chaque personne concernée par un traitement de ses données à caractère personnel a des droits en vertu du RGPD. Sous réserve des conditions du RGPD et sauf demande manifestement infondée ou abusive, ces droits sont les suivants :

  • un droit d’information en ce qui concerne le traitement en question, droit qui fait l’objet de la présente notice d’information,

  • un droit d’accès,

  • un droit de rectification en cas de données incomplètes ou incorrectes,

  • des droits d’opposition, d’effacement et/ou de limitation dans les cas définis par le RGPD, par exemple lorsque le traitement n’est plus fondé selon le RGPD,

  • un droit de réclamation en cas de traitement de données non conforme.

 

     N.B. La délégation du personnel, ou à défaut, les salariés concernés, ont également le droit, dans les 15 jours suivant l’information préalable, de soumettre une demande d’avis

     préalable relative à la conformité à la Commission nationale pour la protection des données (www.cnpd.lu).

 

Question ou réclamation sur le traitement de données :

Toute question ou réclamation concernant le traitement de données à caractère personnel peut être adressée à la direction du Musée de l’Ardoise : dataprotection@ardoise.lu

 

Si vous estimez, après avoir contacté la direction du Musée, que le traitement de données n’est pas conforme à la loi, vous avez le droit de saisir la Commission nationale pour la protection des données.